Vente rétro d’alliance conformément au code civil

vente avec un pacte rétro ou une lettre de Gracia est envisagée Dans le code civil espagnol, en droit catalan et dans la nouvelle source de Navarre.

Dans cette rubrique, le rétractionnel est étudié en fonction du code civil.

L’examen de la vente à la lettre de la grâce en Catalogne est détaillé dans la rubrique et les rétractations juridiques en Catalogne et les rétractations conventionnelles de Navarre dans la thème rétractation conventionnelle de Navarre

Contenu
  • 1 concept et caractères
  • 2 exigences de votre Constitution
    • 2.1 Moment de votre Constitution
    • 2.2 Durée du droit
  • 3 effets
  • 4 exercice de la rétractive
    • 4.1 élément subjectif
    • 4.2 Éléments objectifs
    • 4.3 Effets de rétractivité sur les bons et ses fruits
  • 5 Note d’impôt
  • 6 Voir aussi
  • 7 Ressources supplémentaires
    • 7.1 dans
  • 7.2 Formulaires dans la doctrine

  • 8 Législation de base
  • 9 Législation citée
  • 10 jurisprudence et doctrine administrative cité
  • Concept et caractères

    vente avec pacte rétro, également appelé lettre de Grace, est un dans lequel, comme compact Lementario, un droit est établi en faveur du vendeur appelé Retract conventionnel. Il est réglé dans l’art. 1507 du code civil (CC).

    Il a en effet la technique. 1507 CC, qui aura lieu le rétractable conventionnel lorsque le vendeur se réserve le droit de récupérer la chose vendue, avec l’obligation de remplir ce qui est exprimé en art. 1518 CC et le reste qui avaient été convenus.

    vous devez avertir:

    • que nous ne sommes pas avant un vrai rétractal; Le rétrécal est le droit de subroger dans la position de l’acheteur lorsqu’il aliène la chose; Pendant que le propriétaire n’entraîne pas, le rétractionnel ne peut pas être exercé; Ainsi, par exemple, sur le recrutement de Comuneros, il ne sera pas en mesure d’utiliser le retractif A Comunero tandis qu’un autre comté ne dispose pas de la chose ou de la rétractation du voisinage jusqu’à ce que la surface de la surface soit alléguée sous une hectare; C’est-à-dire qu’il n’y a pas d’aliénation, aucune aliénation ne peut ni la comunence ni le locataire, ni le locataire dans les rétroyages de rénovation subroger à n’importe quelle position.

    Au lieu de cela, dans la retraite conventionnelle, qui a vendu est celui qui décidera s’il ne veut pas ou non pas la chose, étant l’exercice de ce droit de résoudre le problème La vente, comme si la chose qu’il n’aurait jamais été vendue et que l’acheteur ne l’aurait jamais acquise, ils pourraient décrire le nombre de charges que l’acheteur a imposé à la chose.

    • que le précepte susmentionné ne contient pas correctement de définition de la rétrécole conventionnelle; L’art dit. 1507 CC que le rétractif aura lieu, mais en se déroulant n’est pas de définir ce qui est la rétractive mais sa conséquence en cas d’exercice de la loi; Correctement, le rétractactif est le droit de réécrire la chose vendue, et naturellement de manière à ce que ce droit existe à ce que le vendeur a imposé à la vente de cette condition, qui participe à la nature des conditions résoluatrices, avec des effets contre des tiers si de l’immobilier sera traité et consiste en un record de propriété.
    • que le rétracteur conventionnel participe à la nature d’un vrai droit, opposable à des tiers et est encadré au sein des droits d’approvisionnement réels; Ceux-ci pourraient être configurés comme des droits personnels (si vous voulez que j’étais obligé de vous revoir la chose que vous m’avez vendu, de sorte que la violation de l’obligation ne conduirait à la compensation correspondante des dommages) ou peut être configurée comme un vrai vrai droit Sur la chose, quel est ce cas.
    • que le droit de rétractation conventionnel est transmissible, par tout titre interversuant ou mortis cause, sur un titre onéreux ou libre.
    • c’est une loi hypothécaire (art. 107,8 de la loi sur les hypothèques) (LH)).
    • du point de vue économique offre un certain jeu lorsque les choses vendues peuvent varier de la valeur; Le vendeur exercera son droit si lors de l’exercice de la valeur de la chose est supérieur à celui qu’il a été payé à sa journée (pensez au mobilier); Dans le cas de l’immobilier, la vente sera normalement pour un prix inférieur à celui du marché, étant donné la possible résolution ultérieure.
    • Parfois, cette alliance peut vraiment couvrir un prêt; Faits saillants la résolution du DGRN du 5 juin 1991:
    dans la pratique, le pacte rétro est essayé d’utiliser pour obtenir de l’argent et pour réserver l’aliénateur et le vendeur la capacité de se réintégrer en bon retour au prix reçu et reste l’aliénateur obligé de renvoyer le montant donné, de sorte que si l’obligation n’est pas volontairement remplie, le prêteur peut opter entre votre conformité forcée ou votre va certainement faire la propriété de bien. Mais dans cette deuxième hypothèse, il n’y a pas de vente avec un pacte rétro, car il n’y a pas de prix car l’aliénation « est obligé de revenir autant qu’il reçoit, et c’est simplement une robe de la soi-disant » vente « . Dans le premier, d’autre part, s’il y a une véritable vente et il n’y a pas de prêt techniquement ni, par conséquent, de garantie, bien que, aux fins de la loi de l’usure, cela peut être des opérations essentiellement équivalentes.

    résume les exigences de la véritable vente avec le pacte rétro, le jugement n ° 961/2002 du 23 octobre 2002 sur la nomination des peines précédentes, en disant:

    Selon la jurisprudence, il consiste en un accord de la personne qui aliénait la domination d’une chose sous un contrat de vente, se réserve le droit de la récupérer de la somme reçue et de la dépenses consignées; Il est finalement un pacte de retournement stipulé avec le caractère de la condition piquante. Ce sont des notes caractéristiques: a), que son exercice dépend de la simple volonté du vendeur, de son initiative unilatérale, de sorte qu’une telle exigence ne soit pas d’accord dans les hypothèses de la condition résoluatrice exprimée; b), qui consiste en un droit de rétracter ou de récupérer, de ne plus acquérir; c), que le droit est exercé pendant la période contractuelle ou marquée légale, puisque dans un autre cas, la fiancée de la rétraction conventionnelle est irrévocablement produite irrévocablement, la domination de la chose vendue par expiration du droit de la récupérer; et, d), satisfaction des prestations d’art. 1518, cc.

    Exigences de votre constitution de sa constitution

    Le rétracteur conventionnel doit être établi au moment de la vente. Fait déjà une vente sans cette alliance, l’acheteur sera en mesure de le retourner pour la vendre à qui l’a vendu s’il souhaitait ou obtenu un droit d’acquisition de préférence d’une double voie: constituer un droit d’achat, qui a un autre règlement (voir Option d’achat: exigences et effets) ou vous accorder un droit de retour volontaire, afin que si le propriétaire souhaite aliéner la chose, il peut, dans sa journée, il était un vendeur à l’acquérir dans les mêmes conditions convenues avec l’acheteur futur: Voir la constitution d’un droit d’acquisition de préférence dans une loi commune en common law

    tel qu’il est à voir, sont des choses différentes. Il est insisté pour que le rétracteur conventionnel soit déjà établi en vente.

    IMPORTANT: le rétractionnel conventionnel ne peut pas être utilisé s’il cache un commissaire, interdit par l’article 1859 du Code civil; Comme le juge n ° 34/2012 dit TS, la salle 1, Civil, le 27 janvier 2012, un cas typique, même historiquement, est la soi-disant « vente a dura de gracia »: c’est une vente simulée (qui déguisait le prêt ) Lorsqu’une personne (le supposé vendeur, en réalité, l’emprunteur) vend la chose à l’acheteur (vraiment, le prêteur) avec le pacte rétro: si le rétrécal n’est pas exercé dans la période convenue (en réalité, ne renvoie pas l’argent, lequel Il a été fixé comme un prix), l’acheteur (prêteur; souvent usurier) acquiert la propriété de la chose. Ce qui est le commissaire classique Pacte: le prêteur, qui apparaît comme un acheteur, acquiert la chose si elle n’est pas retournée, à travers le montant réactif, le montant donné. Un tel pacte de commissoration est null. Il est réitéré et détaillé dans la STS 77/2020, le 4 février 2020.

    Durée du droit

    Après l’art suivant. 1508 cc, deux cas peuvent survenir:

    • qu’une échéance a été convenue, auquel cas il ne peut pas dépasser dix ans …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *